Les Démocrates

Démocrates de tout le pays, unissez-vous sur ce média social !

Participez !
Rejoignez la campagne
 
 

Et si l’affaire DSK était un peu mise en veille?

C’est le phare médiatique aujourd’hui. En première page et en gros titres de préférence. Un passage incontournable pour tous les journaleux qui veulent vendre du papier. Je ne parle même pas des journaux télévisés puisque je ne les regarde quasiment jamais.

Nous sommes tellement gavés telles des oies par l’affaire DSK qu’outre un profond sentiment de nausée, il me semble que beaucoup ont purement et simplement oublié qu’il y avait une vie politique dans l’après-DSK. Après la Grèce, c’est le Portugal qui est en train de se faire étriller par les agences de notation, mais ça passe quasiment inaperçu. Il y a une élection présidentielle qui se prépare? Elle est également éludée au profit de ce feuilleton judiciaire qui n’en finira jamais. Après la saison 1 – « l’arrestation », nous avons entamé la saison 2 – « la libération », avant une saison 3 dont on a commencé le tournage en France – « Tristane et Dominique ». Et on peut imaginer qu’il y aura une saison 4, voire une saison 5. D’ailleurs, je verrais bien Anne Sinclair scénariste d’une de ces saisons qui pourrait s’intituler « ceux qui nous ont craché à la gueule ». Bref, ça ne s’arrêtera jamais.

Essayons pourtant ne serait-ce qu’une seconde de faire avec pragmatisme le point sur l’avenir politique à court terme de DSK. Et vous allez voir, le tour est vite fait.

1) Le FMI, c’est fini. Christine Lagarde a pris la place. Point barre.

2) La présidentielle de 2012, c’est foutu, crâmé pour DSK. Et je ne comprends pas les motivations de ceux qui voudraient encore nous faire croire que tout est possible. Je crois rêver. Archi-favori des sondages ne signifiait déjà en soi pas grand chose. Car DSK avait de terribles fragilités, certaines pouvant être dites, d’autres demeurant du domaine du non-dit.

Bien entendu, il y avait cet étalage de richesse qui ne fait guère « socialiste », même s’il ne s’agit que de la partie émergée de l’iceberg. Il y avait cet appétit sexuel, mais la France n’est pas un pays puritain. En revanche, il me semble qu’en France on pardonne difficilement les agressions sexuelles. Et même si DSK ressortait totalement blanchi des accusations qui sont portées contre lui, il ne faut pas se méprendre, il y aurait toujours une partie de la population qui aurait des doutes. Mais tout cela ne constitue encore que la partie émergée de l’iceberg.

Parce qu’il y a une partie immergée aussi, dont quasiment personne ne veut parler, peut-être tout simplement parce qu’elle fait honte à notre pays.

DSK est juif et il ne faudrait surtout pas croire que l’antisémitisme est mort avec le Régime de Vichy. Je vous laisse admirer l’embarras du politilogue R. Cayrol, lorsqu’il s’est agi il y a quelques mois de répondre à cette question (à peu près 3 minutes après le début de la vidéo, bien que je vous recommande de visionner l’ensemble, car en présence de P. Moscovici et JF. Copé, ce petit film est juste … extraordinaire).

La France demeure un pays très raciste, notamment vis-à-vis des populations africaines. Et là, c’est sur le terrain, au bistrot en bas de chez moi – c’est ça l’intérêt d’habiter au-dessus d’un bistrot – que j’ai pu comprendre que jamais DSK ne serait président de la République. Lorsque j’ai entendu (envoyez les enfants se coucher): « jamais je n’irai voter pour un type qui s’est fait s…. par une black »… Ben oui, j’habite dans le Nord et dans le Nord c’est comme ça que certains raisonnent. En totale contradiction avec la vision idyllique qu’a voulu nous en donner Dany Boon. Et je suis certain qu’il y a d’autres régions françaises où ce raisonnement serait exactement le même.

Il faut faire avec et la France est en partie « bleue Marine », voire plus radicale encore. On peut le regretter, on peut le condamner, on peut fortement reprocher à ceux qui jouent sur ces clivages de « jouer avec le feu », mais on ne peut pas l’ignorer. Vouloir l’ignorer à tout prix, c’est être utopiste ou juste vouloir vendre du papier ou de la publicité.

 

Retrouvez cet article sur le blog de JF le Démocrate en cliquant ici

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
 
Modérateur du réseau
Facebook Twitter
 
Posté par gilco, le 7 juillet, 2011 à 15:33

certainement pas mise en veille, mais avec une information complète car nous avons besoin de coinnaitre la vérité : devant la toute puissance, on est en droit deTOUT SAVOIR…..

Posté par JF le démocrate, le 8 juillet, 2011 à 03:31

Effectivement, nous avons besoin de connaître la vérité. Tout savoir, je crois personnellement que c’est une utopie. Mais cette affaire ne doit pas occulter la réalité du monde qui nous entoure. Nous ne pouvons rester suspendus à l’affaire DSK comme si le temps s’était arrêté depuis mi-mai… Il y a des choses plus importantes que ce qui est devenu un véritable feuilleton télévisé.

Posté par gilco, le 8 juillet, 2011 à 11:48

Bien sur, il y a un tri à faire, que la presse et les médias le fassent : par exemple avions nous besoin de voir DSK devant son problème de serrure ?
Mais la presse française ne devrait elle pas plus habile pour montrer l’important ! ce n’est ni le passé de DSK ni le passé de la plaignante mais, ce qui s’est passé au NOVOTEL ? le rapport médico légal etc….
Ils sont bien muet là dessus.
C’est bien là la base de cette affaire NON